Comment choisir sa literie?

Afin d’éviter les problèmes de santé causés par une literie fatiguée, il est nécessaire de remplacer le matelas tous les dix ans.

Des recherches montrent qu’une literie de qualité peut augmenter la continuité du sommeil : on a observé s’endormir plus vite et se réveiller moins pendant la nuit, soit une heure de sommeil supplémentaire par nuit. Les personnes souffrant de lombalgie chronique (mal de dos) ont constaté que leurs symptômes s’amélioraient dans plus de la moitié des cas en dormant sur un nouveau matelas.

Vérifiez également que la literie sur laquelle vous le placez est bien aérée. Chaque nuit, le dormeur excrète plus d’un quart de litre d’eau par les pores de sa peau, et doit pouvoir très bien excréter cette sueur. Si vous souffrez d’asthme, vous devez porter une attention particulière à la ventilation de votre matelas.

Le sommier, l’essence du lit

Le sommier est tout aussi important que le matelas. C’est le duo du bon sommeil. Ces deux éléments doivent être conçus l’un par rapport à l’autre, il est conseillé de les remplacer en même temps et de choisir le sommier adapté au type de matelas choisi et au niveau de confort recherché.

En fait, le choix de la literie est une alchimie entre besoins physiques et ressentis personnels.

Si nous devions donner un conseil général, nous dirions que l’essentiel est de choisir une literie alliant douceur d’accueil et profonde fermeté. Si la literie est trop dure, la colonne vertébrale sera retournée, et si la literie est trop molle, un « ventre » se formera.

Le choix de la fermeté

Sur la base du choix d’un matelas Simmons, il existe quelques règles d’or. Premièrement, le rapport entre la taille et le poids qui définit le poids au centimètre carré : plus celui-ci est important, plus le matelas sera ferme.

Ensuite, si vous dormez sur le côté, il est recommandé de choisir un matelas multi-zones de faible dureté pour réduire la pression sur les épaules et le bassin, et favoriser la circulation sanguine et la régénération cellulaire ultérieure.

Si vous avez tendance à dormir sur le dos et que vous avez une cambrure prononcée, choisissez un matelas qui enfonce bien votre bassin pour que votre bas du dos soit bien soutenu.

L’âge est une autre composante. Les jeunes, nous sommes plus réceptifs à un accompagnement plus ferme. La recherche du confort a évolué au fil des ans et nous aimons les couches plus douces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *