Librairie internationale du mois d’octobre

[ad_1]

Smith & Son est la plus grande librairie anglaise de Paris. Fondée par les frères Neal en 1870 en tant qu’entreprise indépendante, elle est rachetée par WHSmith & Son en 1903. Depuis 2020, la librairie est redevenue indépendante, avec un nom simplifié. Nous avons parlé à Patrick Moynot à la boutique de son histoire, de son récent réaménagement et de ses projets futurs !

1. Smith & Son a récemment subi des rénovations pendant le confinement, quel est le changement le plus excitant que vous ayez apporté à la librairie ?

Nous voulions essentiellement apporter de la lumière et de la clarté dans le magasin avec des aménagements modernes, mais en même temps, il était important de garder l’ADN historique, avec notre célèbre escalier en bois de 1908 et les magnifiques moulures en bois sculpté intemporelles. Je pense que nous avons trouvé le bon équilibre entre tradition et modernité, et cela en fait un endroit assez unique.

2. Vous avez une longue histoire en tant que libraire, remontant jusqu’en 1870. Comment avez-vous réussi à rester pertinent à l’ère de la commande en ligne et de l’évolution des habitudes de lecture ?

Les livres ont été le tout premier produit disponible pour la commande en ligne. Si les librairies avaient perdu leur pertinence, elles auraient disparu il y a des années, ce qui n’est pas le cas. On peut donc supposer qu’il est toujours logique d’aller dans une librairie pour acheter des livres. Cela dit, oui, les habitudes ont changé, et notre entreprise a dû s’adapter, parfois dans la douleur. Vous devez offrir quelque chose de plus que du stock et de la disponibilité, par exemple, une expertise utile, ou un lieu pour une belle expérience autour des livres. C’est précisément pourquoi il était assez urgent de rafraîchir ce que nous sommes et ce que nous faisons.

3. En parlant d’habitudes de lecture, avez-vous constaté un changement dans les goûts de lecture au cours de la dernière année ? Y a-t-il des zones de la boutique qui se portent mieux que prévu ?

Il y a un mouvement massif vers la littérature « jeune adulte ». Vous auriez pu vous attendre à ce que cette génération (que ce soit « Y », « Z » ou autre) n’ait aucun intérêt pour les livres. C’est le contraire. Personne ne s’attendait au succès de Le Chant d’Achille, par exemple. Et personne n’a vu la montée de l’influence des réseaux sociaux sur les lecteurs. Qui avait déjà entendu parler de « booktok » il y a plus d’un an ?

4. Quels sont vos projets pour la boutique dans les prochains mois ? Allez-vous faire des événements/quelque chose de spécial avant Noël ?

Il est très difficile de faire des plans en pleine pandémie, encore aujourd’hui ! Mais oui, nous espérons faire des dédicaces et/ou des discussions avec les auteurs. Nous avons également un Café au premier étage, pour lequel c’est une période très chargée avec Halloween à la fin du mois.

5. Quel a été votre livre préféré l’année dernière et pourquoi ?

Eh bien, j’ai surtout lu des livres de fiction en français récemment. En ce qui concerne la non-fiction, j’ai vraiment apprécié La tyrannie du mérite par Michael J. Sandel. Nous vivons une époque très perturbée, où la démocratie est remise en cause partout pour de nombreuses raisons. Des livres comme celui-ci (et Justice, un autre titre de Sandel) sont importants pour comprendre la montée de la colère partout dans le monde.


Bien que nous ne publions pas les livres de Michael J. Sandel, nous avons une foule d’autres livres qui nous font réfléchir sur la nature de la démocratie aujourd’hui. Plus récemment, ceux-ci incluent :

Pour se renseignerSmith & Son, vous pouvez visiter leur site Web, Twitter, Facebook ou Instagram – ou passez en boutique à Paris !

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.