Comment recycler l’huile de friture de manière correcte et responsable ?

Lorsque vous versez de l’huile de cuisson dans l’égout ou le broyeur à ordures, elle finit par se solidifier et obstruer les tuyaux. Cela peut endommager la canalisation de votre cuisine ou les égouts locaux de votre ville.

Dans le comté de Clackamas, en Oregon, par exemple, les services locaux de traitement des eaux usées ont eu du mal à faire face à la quantité d’huile et de graisse qui obstrue leur réseau d’égouts, car de plus en plus de personnes cuisinent à la maison pendant le COVID-19.

Le problème est que beaucoup d’entre nous ne savent tout simplement pas comment recycler l’huile de friture en toute sécurité.

Faut-il simplement la mettre à la poubelle ? La collecte des ordures la prendra-t-elle ?

Nous vous proposons ici quelques conseils pour recycler correctement de l’huile de cuisson.

Comment puis-je recycler de l’huile de friture ?

Essayez la méthode suivante pour jeter l’huile de cuisson :

1. Laissez-la refroidir avant de la manipuler. L’huile de cuisson refroidie est beaucoup plus facile et plus sûre à manipuler. Si vous préférez traiter des déchets solides plutôt que des déchets liquides, mettez la graisse dans votre congélateur.

2. Évitez d’utiliser des sacs en plastique pour évacuer ces déchets de la maison. Les sacs en plastique peuvent se casser facilement et provoquer des dégâts, surtout s’ils contiennent de grandes quantités de déchets. Utilisez plutôt un récipient incassable et scellable (une vieille bouteille en plastique peut faire l’affaire).

3. Mettez le récipient scellé contenant l’huile de cuisson dans votre poubelle à déchets alimentaires.

étapes recyclage huile friture
Pour la transformer encore plus en déchets solides, mélangez-la avec une substance absorbante comme de la farine, de la sciure de bois ou de la litière pour chats. Conservez le mélange dans un récipient scellable en vue de son élimination.

Les gens essaient de se débarrasser correctement de leurs huiles et de leurs graisses, mais avec le temps, vous pouvez obtenir une bonne quantité d’huile et de graisse en lavant les casseroles, les poêles et la vaisselle. L’impact cumulatif pourrait être substantiel.

 

Après avoir versé l’huile usagée, n’oubliez pas d’essuyer votre batterie de cuisine avec un chiffon avant de la laver à l’eau.

Maintenant, un petit mot sur les serviettes en papier : L’instinct de certaines personnes est d’utiliser une feuille d’essuie-tout pour essuyer l’huile car c’est plus pratique, mais nous ne le recommandons pas.

En effet, les essuie-tout ne sont plus recyclables une fois qu’ils ont été contaminés par de la graisse alimentaire. L’industrie des serviettes en papier n’a pas toujours été la plus écologique non plus. Vous pouvez lire tout cela dans notre article intitulé « Comment ne plus utiliser de serviettes en papier ».

Bon, revenons à l’huile de cuisson. Vous pouvez également vous en débarrasser en recherchant les centres de collecte de déchets de votre région qui acceptent les huiles de cuisson et les transforment en biocarburant. Vous pouvez également choisir de la réutiliser pour la nourriture – nous en parlerons dans la section suivante.

Où puis-je jeter l’huile de cuisson usagée ?

Vous pouvez vous débarrasser des huiles de cuisson usagées ou des graisses de façon appropriée dans des sites spécialisés. Veuillez consulter le Répertoire vert, un moteur de recherche national pour les centres de recyclage.

Il suffit de cliquer sur « jeter vert » en haut de cette page, de saisir « huile de friture » et votre code postal pour trouver les centres de recyclage les plus proches de chez vous.

Le Répertoire vert peut trouver des centres de recyclage pour de nombreux articles ménagers, y compris les graisses.

Que puis-je faire de l’huile de cuisson usagée ?

Savoir comment se débarrasser de l’huile de cuisson signifie aussi savoir comment l’utiliser à d’autres fins. Essayez ces méthodes :

Réutiliser l’huile

deuxième utilisation huile de friteuse

Au lieu de jeter l’huile de cuisson, réutilisez-la.
Il est possible de réutiliser l’huile 2 ou 3 fois, tant qu’elle sent encore bon. Cependant, notez que son point de fumée diminue à chaque fois. Même si vous ne pouvez pas réutiliser la même huile de cuisson pour toujours, vous pouvez en faire bon usage pour préparer des aliments frits.

Faites-en du savon

savon d'huile de friture

Fabrication de savon à partir d’huile de cuisson grasse
Au cas où vous ne le sauriez pas, le savon est généralement fabriqué à partir de graisse. Cela signifie que fabriquer du savon à partir d’huile de cuisson usagée peut être un excellent moyen de la réutiliser sans la verser dans l’évier ou la jeter à la poubelle.

Ajoutez-la à votre compost

recyclage de l'huile de friture au composte

Compostage de l’huile de cuisson
L’huile de cuisson usagée peut être recyclée dans votre tas de compost, et les vers de terre et les petites créatures en seront absolument ravis. Assurez-vous cependant qu’elle a été utilisée pour cuire des produits à base de plantes – si elle a servi à faire frire de la viande, vous risquez de vous retrouver avec des ratons laveurs, des rats, des mouffettes et d’autres nuisibles dans votre fosse à compost.

Utilisez-la comme pesticide non toxique

réutilisation huile en pesticide

Huile de cuisson utilisée comme insecticide pour pulvériser sur les plantes.
Si votre plante préférée est harcelée par les insectes, réutilisez l’huile en la mettant dans un flacon pulvérisateur et en vaporisant légèrement vos plantes par temps humide. Cela tuera les insectes et/ou les dissuadera de revenir.

Aidez à la transformer en biodiesel

recyclage huile en carburant

Biodiesel à partir d’huile de cuisson
L’huile de cuisson usagée peut être utilisée comme biodiesel [1], ce qui est de plus en plus courant dans les restaurants américains, qui font don de leurs huiles et graisses usagées à des entreprises de biocarburants. Vous pouvez essayer de faire la même chose que ces restaurants.

Qu’entend-on par « huile de cuisson » ?huile en bouteille

L’huile de cuisson est une huile ou une graisse d’origine végétale ou animale utilisée pour cuire les aliments frits, qu’il s’agisse de frites ou de tempura.

Les huiles de cuisson les plus courantes en France sont les suivantes : huile végétale, huile de colza, huile d’olive, huile de maïs, huile de sésame, saindoux, beurre et graisse de lard.

Qu’elles proviennent de plantes, d’animaux ou d’une combinaison des deux, ces huiles et graisses sont couramment utilisées dans un large éventail de cuisines aux États-Unis et ailleurs.

Pourquoi le rejet de l’huile de cuisson est-il un problème pour l’écologie ?

L’élimination de l’huile de cuisson est un problème en raison de plusieurs facteurs mis en évidence par les association écologiste de France

Le fait de verser de la graisse ou de l’huile dans l’évier de votre cuisine peut boucher ou endommager les tuyaux de votre maison une fois qu’elle s’est solidifiée. Et le fait de verser de l’eau chaude, des dégraissants ou des détergents dans votre évier ne contribuera pas nécessairement à réduire les dégâts. Le broyeur à ordures ne vous aidera pas non plus.
La graisse solidifiée peut causer des dommages en aval de la canalisation. Elle peut également faire déborder les systèmes de tunnels publics, ce qui peut entraîner des risques pour la santé et l’environnement.

Les fuites d’huile ou de graisse dans vos poubelles peuvent attirer les nuisibles et causer des problèmes aux camions à ordures. Nous ne parlerons même pas de l’odeur qui peut en résulter. Lorsque vous vous débarrassez d’huile de cuisson, mettez-la d’abord dans un récipient scellé et incassable avant de la jeter à la poubelle.
Vous pouvez utiliser ces sacs poubelle compostables spécialement conçus à cet effet.

Ils sont résistants et 100 % compostables, ce qui signifie que vous pouvez les jeter dans votre tas de compost avec l’huile de cuisson sans craindre que l’huile ne se répande et ne sème la pagaille dans toute la maison.

Ensuite, vous pouvez avoir l’esprit tranquille en sachant qu’ils seront complètement biodégradés dans votre compost en 26 semaines.

Ces sacs étanches et non parfumés sont également fabriqués à partir de matériaux renouvelables et biosourcés. Certains de ces matériaux sont de la canne à sucre, des amidons végétaux et – par coïncidence – des huiles végétales ( !). Les personnes sensibles aux plastiques et aux toxines n’auront donc aucun problème à les utiliser.

Les sacs Second Nature sont disponibles en trois tailles : 13 gallons, 7 gallons et 3 gallons, afin de s’adapter aux différentes tailles de poubelles que vous pouvez avoir chez vous.

Ils sont très résistants et peuvent être réutilisés jusqu’à 6 fois (peut-être même plus).

Conseil : pour en tirer le meilleur parti, utilisez-les plusieurs fois pour conserver des fruits, des légumes ou des snacks, puis utilisez-les une dernière fois comme sac poubelle pour votre huile de cuisson usagée.

Et comme ils sont fabriqués à partir d’extraits de plantes et ne contiennent aucun polyéthylène, vous saurez qu’ils se décomposeront facilement dans le composteur sans que vous ayez à faire d’effort supplémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.